L'Atalanta stoppe l'invincibilité du Bayer Leverkusen et remporte l'Europa League

L'Atalanta stoppe l'invincibilité du Bayer Leverkusen et remporte l'Europa League

C'est magique ! Grâce à une performance XXL de Lookman, auteur d'un triplé déjà historique, l'Atalanta Bergame remporte l'Europa League 23/24 en écrasant le Bayer Leverkusen sur le score de 3-0. Les hommes de Xabi Alonso concèdent leur première défaite de la saison et mette fin à une invincibilité qui durait depuis 51 matchs.Atalanta remporte l'Europa League Atalanta remporte l'Europa League ! Largement donné favori par les bookmakers avant le coup d'envoi, le Bayer Leverkusen a sombré. Face à un Atalanta Bergame qui a tout de suite montré ses ambitions, les hommes de Xabi Alonso n'ont jamais vraiment été dangereux dans cette finale qui aurait pu leur permettre de remporter un triplé historique.

Les Allemands, invaincus depuis le début de la saison avant ce jour, mettent fin à une série d'invincibilité historique qui durait depuis 51 matchs. Une fin de série dont le bourreau s'appelle Ademola Lookman.

Le Nigérian, auteur d'un triplé historique, peut mériter le surnom de Superman. Il a ouvert le score avec ruse en reprenant un bon centre de Zappacosta, profitant d'un marcage très léger de Palacios (1-0, 12e).

Quelques minutes après, Lookman prend le ballon aux abords de la surface, dribble Xhaka d'un petit pont et envoie un missile au ras du poteau de Kovar (2-0, 26e). Un but splendide qui permettait à l'Atalanta de se donner de l'air avant une possible Remontada de Leverkusen, coutumier du fait depuis le début de la saison.

Mais cette fois, le miracle n'a pas eu lieu du côté des champions d'Allemagne. Malgré les nombreux changements offensifs effectués par Xabi Alonso, avec l'entrée de l'autre super buteur nigérian Victor Boniface au coup d'envoi de la seconde période, les Lombards n'ont jamais vraiment tremblé en défense.

Musso a une nouvelle fois été impérial et la défense à trois Scalvini-Hien-Djimsiti nous a rappeler les plus belles heures des défenses à l'italienne. Ni Wirtz, pourtant homme fort de Leverkusen, ni Frimpong, Adli, Boniface ou encore Schick n'ont su trouver la faille.

De l'autre côté, Lookman a continué de marcher sur cette finale, jusqu'à inscrire le but du K.O d'une magnifique frappe du gauche. Après avoir fait "l'amour sans préliminaires" à Tapsoba, comme dirait Monsieur Omar Da Fonseca, le Nigérian Kovar a trompé d'une frappe imparable pour la troisième fois du match, enlevant tout espoir de Remontada à Leverkusen (3-0, 75e).

Gian Piero Gaspirini, aux commandes du club italien depuis 2016, remporte enfin un titre et permet au club de Bergame de remporter son premier trophée de premier plan depuis la Coupe d'Italie en 1963.

L'Atalanta remporte ainsi le premier titre européen de son histoire tandis que le Bayer Leverkusen, qui pouvait encore rêver d'un triplé historique, devra se contenter de la finale de la Coupe d'Allemagne ce samedi pour remporter un nouveau titre cette saison.

KRIBIOS UNIVERSAL


Lire la suite