Coup d'œil sur Aminata Namasia, la jeune femme politique congolaise militant en faveur de l'éducation des jeunes filles

Coup d'œil sur Aminata Namasia, la jeune femme politique congolaise militant en faveur de l'éducation des jeunes filles

Femme politique, députée de la République démocratique du Congo, Aminata Namasia est, depuis le 12 avril 2021, la vice-ministre de l'enseignement primaire, secondaire et techniques, (EPST) dans le gouvernement Sama LUKONDE sous le régime du président Félix Tshisekedi.Aminata Namasia Née Aminata Namasia Bazego le 10 mars 1993 à Dingila dans la province du Bas-Uele, dans le Grand Équateur en République démocratique du Congo, elle a fait ses études primaires au Complexe scolaire Golpas. En 2017, elle obtient un diplôme en économie monétaire de la faculté d’administration des affaires et sciences économiques de l’Université Protestante du Congo (UPC).

Membre du Parti Congolais pour le développement (PCD), Aminata Namasia est élue députée nationale dans la circonscription de Bambesa, dans la province du Bas-Uele, lors des élections législatives du 30 décembre 2018 en République démocratique du Congo. Alors à peine âgée de 25 ans, elle remporte le seul et unique siège de la circonscription électorale de Bambesa face à seize candidats hommes et quatre concurrents femmes.

Le 8 décembre 2020, suite à la déchéance du Bureau de l'Assemblée nationale, conformément à son règlement intérieur, le député le plus âgé, accompagné de deux benjamins prennent la direction du Bureau, avec mission d'organiser et installer le bureau définitif. Aminata Namasia, la plus jeune députée en exercice de la chambre basse du parlement au côté de Gael Bussa, est désignée comme questeur du Bureau d’âge de l'Assemblée nationale.

Le 12 avril 2021, elle est nommée vice-ministre nationale de l'Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) du Gouvernement Sama LUKONDE.

Aminata Namasia est promotrice d’une fondation qui porte son nom et dont le siège social se situe dans le territoire de Bambesa. Créée en 2016, le champ d'action de la fondation Aminata Namasia est l'éducation des jeunes filles, la promotion des cantines scolaires, l'autonomisation des femmes et la promotion du sport en milieu rural.

Si, entre fin 2018 et début 2019, la polémique autour de l’année de naissance de celle qui a été la plus jeune députée nationale commençait à prendre d’autres tournures, Aminata Namasia fait parler d'elle suite à son bravoure, son zèle, ses faits et gestes en faveur de l'éducation des jeunes filles. Dans son rôle de la Vice-Ministre de l'EPST, elle est au four et au moulin.

Par Adjuvant KRIBIOS-KAUTA

Kribios Universal


Lire la suite